Derniers commentaires

Bonjour je recherche des victimes du ...

08/08/2018 @ 09:02:52
par Lemont


J'ai été hospitalisé 1 an et ...

29/04/2010 @ 20:07:48
par garcia


J'ai signé la pétition, et mes ...

06/04/2010 @ 23:13:40
par anonyme


je suis très concernée par ...

22/03/2010 @ 16:40:14
par lauprêtre


Salut!Je naime pas beaucoup to blog ...

21/03/2010 @ 12:56:53
par Clemence


Calendrier

Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteurs: 2

rss Syndication

Liens

Jul202015

05:59:59

témoignage : ma vie sous neuroleptique agreal

Description des conséquences de l’AGREAL sur mon organisme
et ma vie de tous les jours depuis mars 2003.

AU TRAVAIL

• Grosse fatigue générale depuis 2003 qui va en grossissant et m’handicape depuis septembre 2003 avec des endormissements de plus en plus important sur mon lieu de travail aboutissant à une non reconduction de mon Contrat Emploi Consolidé de 3 ans. Je n’étais plus en état de travailler comme il faut et d’assurer les consignes données par mon responsable.
• Lorsque je rentrais à 15h30 chez moi, je n’avais qu’une idée : DORMIR !
• Difficultés de recherche de travail auprès de l’ANPE car toujours très fatiguée !
• Mis fin à un stage de 8000 euros pour une réinsertion professionnelle car je m’endormais durant les cours et j’étais incapable de suivre les gestes du formateurs puisque c’était des cours de langue de signes.
• Je me suis plaintes durant des années à mon docteur traitant de 2003 à 2007 : Docteur TISSERAND, de mes problèmes de grandes fatigues mais il n’a jamais trouvé de solution.


VIE QUOTIDIENNE

• Problème de mots de tête courant et d’endormissement de plus en plus difficile (levée 15h couché entre 3 et 6 h du matin) entre septembre 2003 jusqu’en décembre 2006. Problème signalé à plusieurs reprises lors de mes visites de contrôle depuis 2003 à mon pneumologue Docteur DURIEU.


• Maximum de temps passé au lit car plus de motivation alors que j’était sortie d’une grosse dépression depuis 2001 après un suivi auprès de mon psy durant 7 ans. J’ai encore des problèmes de sommeil d’endormissement car impossible de me coucher avant minuit, je suis prise d’angoisses incontrôlables sans savoir pourquoi ! je me mets sur Internet toute la journée c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour ne pas replonger dans le sommeil dans la journée.

• Tentative suicide involontaire en mars 2006 avec des médicaments, je n’étais plus moi-même et obéissais à une chose qui me poussait à prendre ces médicaments, impossible de résister.  

• Cela m’arrive encore de me retrouver dans un état second mais connaissant l’origine de cette pulsion, je me bats pour résister et espère ne pas replonger dans le suicide

• Impossibilité de faire mon ménage, de prendre soin de moi comme avant, difficultés à me motiver pour me laver, à sortir dehors car je ne supporte plus la foule, je fuie les autres ! Je m’enferme le plus possible chez moi ! Je n’ai plus de vrai but dans la vie !  

• J’ai du mal à m’apprécier pourtant je ne suis pas malheureuse et aucune raison insurmontable de replonger dans la dépression mais, je reconnais que vivre est très difficile pour moi !

•  J’ai dépensé en 2006, lors d’un héritage, 15 000 euros sans savoir ce que j’ai pu acheter et cela en 1 mois.

• J’ai fais des crise d’hystérie entre juin et mi juillet 2006 au point de demander au docteur TISSERAND de me faire rentrée en clinique psychiatrique car je ne voulais plus vivre dans la société. Mon fils m’a épaulé et je suis revenue chez moi (car j’ai vécue plus d’un an chez mon ami entre mai 2005 et juillet 2006) cela a provoqué un éclatement de mon couple et des problèmes avec les enfants de mon ami qui m’ont fait passer pour folle auprès de leur entourage.  

• Depuis la prise de l’AGREAL, je ne peux plus avoir de relation sexuelle car je n’ai plus de libido. Heureusement, mon ami est revenu avec moi depuis septembre 2006 mais nous n’avons aucun rapport ! Je suis d’ailleurs allée voir mon psychiatre, docteur LALANNE en février ou mars 2006 car j’espérais qu’il pourrait m’aider mais malheureusement, même en changeant mon traitement il n’a pas réussi !

• Prise de poids d’un seul coup (23 kg) en même pas 6 mois en 2006 ce qui a aggravé mon diabète qui s’est déclanché en juillet 2003 après une prise de poids sans explication puisque j’avais des problèmes pour m’alimenter, justement depuis que je prenais l’AGREAL maintenant j’ai beaucoup de mal à me motiver pour m’alimenter et je fais de la boulimie le soir depuis 9 mois et je vais devoir subir une intervention de l’estomac car j’ai des problèmes de morbidité ! Si je ne mange pas quand ça me prend, je deviens agressive ! Je mange car j’ai mon fils et mon ami avec moi et je suis la seule qui cuisine et eux me poussent !

• J’ai toujours des douleurs au niveau de la nuque, j’ai des problèmes de salivation très importante, je suis toujours entrain de déglutir et je dois me surveiller quand je parle car il m’arrive de baver, il paraît que je fais des mouvements de la bouche quand je cuisine et je ne m’en rends même pas compte. Je n’avais jamais eu ce problème avant l’AGREAL. Il m’arrive d’avoir des problèmes avec la mâchoire, j’ai l’impression que je vais faire une crise cardiaque car j’ai des douleurs dans la mâchoire comme si je faisais un infarctus

• Je ne peux plus me concentrer, je ne peux plus écrire avec un stylo ou un crayon car mes mains ne suivent pas les ordres de mon cerveau même quand j’écris au clavier, je pense une chose et c’est autre chose ou le mot amoché qui s’inscrit. J’en souffre beaucoup car j’étais une littéraire, secrétaire en plus et je souffre énormément de cet état de chose. J’ai du mal à m’intéresser à quelque chose.

• Je souffre de mes mains surtout la main gauche, j’ai beaucoup de mal à m’en servir pour tenir quelque chose car elle faiblit rapidement, le rhumatologue va me revoir en 2008, après mon opération de l’estomac pour surveiller mes mains et me faire passer des radios.

• J’étais quelqu’un de gaie depuis ma sortie de dépression en 2001, je suis devenue triste depuis 2003 et j’ai du mal à garder le sourire et j’ai l’impression d’avoir les épaules lourdes et ne plus pouvoir marcher la tête haute.

• J’ai de plus en plus de mal à marcher et je suis obligée d’être accompagnée car je ne me tiens plus toute seule pour avancer.

• Je suis incapable de me projeter dans le futur, ma vie professionnelle est foutue alors que je n’ai que 52 ans, j’étais une battante, je suis devenue une loque ! je ne vous parle pas  de la réaction de mon entourage qui me rabaisse, qui me prends pour une déséquilibrée et pour une fainéante. Je suis mise à part de tout mon entourage et professionnellement.

Merci à tous ceux qui m’ont dit que l’AGREAL n’avait pas d’effets secondaires,
ma vie est devenue un terrain vague et sans aucun sens !

Admin · 1435 vues · Laisser un commentaire

Lien permanent vers l'article complet

http://neuroleptique.sosblog.fr/victimes-b1/temoignage-ma-vie-sous-neuroleptique-agreal-b1-p126.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)