Derniers commentaires

Bonjour je recherche des victimes du ...

08/08/2018 @ 09:02:52
par Lemont


J'ai été hospitalisé 1 an et ...

29/04/2010 @ 20:07:48
par garcia


J'ai signé la pétition, et mes ...

06/04/2010 @ 23:13:40
par anonyme


je suis très concernée par ...

22/03/2010 @ 16:40:14
par lauprêtre


Salut!Je naime pas beaucoup to blog ...

21/03/2010 @ 12:56:53
par Clemence


Calendrier

Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteurs: 3

rss Syndication

Liens

Jul202015

05:23:21

sensibilisation aux neuroleptiques

Tous les effets indésirables à titre permanent ou temporaire sont le résultat direct des médicaments; les effets indésirables sont d'origine iatrogène - médicamenteuse ».

60% des patients sont victimes de graves ou très graves effets secondaires.
Rogers (1993).

Les effets secondaires sont peut être dû à l'incapacité des gens à métabolisent les médicaments psychotropes

20% souffrent d'akathesie. Braude et al., (1983)

5% des patients développent Dyskinésie tardive dans la première année.

15% des patients développent une Dyskinésie tardive à moins de 3 ans.

90% des patients diagnostiqués avec TD résultant de neuroleptiques typiques. Crane, (1968).

Les médicaments atypiques ont la réputation d'entraîner dans un chiffre inférieur - TD étant simplement masqué lorsque atypique est retirée de la physique disfigurements réapparaître.

46% des patients connaissent des délires persistants. Curson, (1988)

32% des patients ont des hallucinations auditives persistantes. Curson (1988)

45% des patients décident d'arrêter le traitement. Van Putten, (1974) Van Putten, (1974)

58% des patients "rechute" sur les médicaments neuroleptiques, Crow et al (1986).

rechute connue sous le nom de psychose Supersensitivity


60 - 80% des patients sur les dépôts, "rechute" si le médicament est interrompue, Johnson (1979).

Rechute connue sous le nom de psychose tardive.


30% des patients ne sont que peu ou amélioré peut être cliniquement pire. Davies et al (1980) Davies et al (1980)

20% des patients ne répond pas aux neuroleptiques.

47% des patients sont victimes d'akathesie, dysphorie et émotionnel
. aplatissement, Windgassen (1991).

Taux de suicide plus élevés de 50% avec des médicaments neuroleptiques, Markowe, et al. (1967)

Pour les Victimes : augmentation des problèmes cardiaques et de mort pendant les vagues de chaleur sont fréquents.

La Durée de vie sur les neuroleptiques est réduite de 10 -15 ans.


Lien permanent vers l'article complet

http://neuroleptique.sosblog.fr/victimes-b1/sensibilisation-aux-neuroleptiques-b1-p106.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)