Derniers commentaires

Bonjour je recherche des victimes du ...

08/08/2018 @ 09:02:52
par Lemont


J'ai été hospitalisé 1 an et ...

29/04/2010 @ 20:07:48
par garcia


J'ai signé la pétition, et mes ...

06/04/2010 @ 23:13:40
par anonyme


je suis très concernée par ...

22/03/2010 @ 16:40:14
par lauprêtre


Salut!Je naime pas beaucoup to blog ...

21/03/2010 @ 12:56:53
par Clemence


Calendrier

Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteurs: 4

rss Syndication

Liens

Jul202015

05:35:26

médicaments et prison

Psychotropes et assimilés : attention danger !

La peine maximum encourue en Zambie

pour trafic de stupéfiant est de 25 ans de réclusion criminelle. De
possession à trafic il n’y a ici qu’un pas : au delà de quelques
grammes, la qualification juridique le franchit ici. Un de nos
compatriotes vient d’en faire la douloureuse expérience.

Informée après son incarcération, l’Ambassade vient

en effet d’assister un Français arrêté pour trafic de drogue. Grâce à
l’avocat avec lequel l’Ambassade l’a mis en contact et à la mansuétude
du juge, notre compatriote a finalement été libéré moyennant le
paiement d’une amende, mais après avoir passé 10 jours en détention
provisoire.

Les conditions de son incarcération, trés

différentes de ce qui prévaut en France, et bien qu’adoucies par les
visites régulières et le soutien

JPEG - 4.9 ko
La Haute Cour de Justice en Zambie


matériel (nourriture, médicaments, lecture, …) du
vice-consul, ont été trés difficiles à supporter pour notre
compatriote. Dans cette épreuve, il a pourtant eu de la chance : il
n’est pas certain qu’un autre magistrat aurait eu la même clémence.

Il n’y a que des désagréments - qui peuvent être

trés déplaisants - à se laisser aller à la consommation et à la
détention de stupéfiants en Zambie. Et
l’Ambassade ne peut en aucun cas obtenir pour les personnes interpelées
un traitement qui déroge en quoique ce soit à la législation zambienne !

NB : De nombreuses substances sont assimilées ici à des stupéfiants : munissez-vous systématiquement d’ordonnances lorsque vous transportez des médicaments.

Lien permanent vers l'article complet

http://neuroleptique.sosblog.fr/victimes-b1/medicaments-et-prison-b1-p112.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)