Derniers commentaires

Bonjour je recherche des victimes du ...

08/08/2018 @ 09:02:52
par Lemont


J'ai été hospitalisé 1 an et ...

29/04/2010 @ 20:07:48
par garcia


J'ai signé la pétition, et mes ...

06/04/2010 @ 23:13:40
par anonyme


je suis très concernée par ...

22/03/2010 @ 16:40:14
par lauprêtre


Salut!Je naime pas beaucoup to blog ...

21/03/2010 @ 12:56:53
par Clemence


Calendrier

Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteurs: 2

rss Syndication

Liens

Jul202015

06:04:13

«Ceci représente un désastre massif pour la santé comprenant au moins des milliers de futurs décès inévitables»

Lundi 15 janvier 2007
Un article de Evelyn Pringle Version traduite « librement » de

L'Attorney général, Jim Gottstein, exige qu'Eli Lilly envoie une lettre pour avertir les médecins (US) des risques sanitaires très sérieux liés à la prise de Zyprexa, devenu le « blockbuster » de Lilly bien qu'il soit uniquement approuvé pour traiter des patients adultes atteints de schizophrénie ou de désordre dépressif bipolaire.
Dans une lettre aux représentants de Lilly, M. Gottstein, l'A.G. a écrit, « il est formellement prié que votre client, Eli Lilly, envoie une lettre à tous les prestataires de soins aux Etats-Unis les conseillant de ne plus prescire le Zyprexa à n'importe qui, qui ne le prend pas déjà. »

De plus M. Gottstein explique que Zyprexa ne devrait pas être retiré des utilisateurs actuels parce que le retrait brusque peut causer un « syndrome de discontinuation » induit par les neuroleptiques.

« Il n'est pas clair si le Zyprexa est supérieur à d'autres neuroleptiques, mais il entraine bien plus de cas de diabète que d'autres médicaments de sa classe. » « Ceci représente un désastre massif pour la santé comprenant au moins des milliers de futurs décès inévitables» .

D'autres experts conviennent que des médecins et les consommateurs doivent de même être avertis au sujet des risques sanitaires associés au Zyprexa. Les millions de patients et leurs médecins ont étés confiants en utilisant et en prescrivant ce médicament sans informations complètes quant à la sécurité, une question qui a des implications médico-légales sérieuses pour les médecins pour qui ont été influencés par l'industrie pharmaceutique pour prescrire tellement largement et souvent dans des indications éloignées des utilisations recommandées ».
(...)
La demande de M. Gottstein's d'une lettre aux médecins est basée en partie sur les documents internes de la compagnie Eli Lilly qu'il a obtenu le mois dernier qui montrent que Lilly se rendait bien compte (des effets secondaires) parce que les psychiatres rapportaient que plusieurs de leurs patients sous Zyprexa développaient une augmentation du sucre sanguin ou même un diabète élevé, mais les représentants du labo ont décidé pour ne pas répercuter l'information aux consommateurs et aux médecins parce qu'ils savaient que la révélation de cette information aurait un impact négatif sur les ventes de Zyprexa.

Les documents couvrent une période allant de 1995 à 2004 et prouvent que Lilly a engagé ses équipes de délégués médicaux dans des plans de ventes arrangées appelés «Viva Zyprexa, » pour convaincre les médecins de prescrire du Zyprexa pour des indications autres que celles approuvées (par la FDA) ayant pour résultat (aujourd'hui) beaucoup plus de dommages et de décès que ceux qui seraient normalement prévisibles si le Zyprexa était employé seulement precrit dans les indications approuvées.

Les informations sur la conduite illégale de Lilly ont été réellement découvertes il y a plusieurs années lors d'un litige devant les tribunaux. Cependant, Lilly a réussi à garder cette information hors de la vue du public en obtenant des ordonnance de justice pour garder la confidentialité sur ces documents et en indemnisant des milliers de plaignants tout en exigeant d'eux de signer des accords de confidentialité lors d'arrangements privés sur leurs cas hors des tribunaux les réduisant au silence.
C'est le mois dernier, quand M. Gottstein a réalisé l'importance de cette affaire par l'information révélée par le NY Times, qui a publié plusieurs articles citant les documents confidentiels et déclenchant une véritable tempête dans les milieux judiciaires. M. Gottstein a obtenu les documents par un médecin qui a servi d'expert auprès des tribunaux dans un des cas de litige sur le Zyprexa précédemment jugé et s'est renseigné sur la dissimulation des risques et sur l'arrangement des ventes par Lilly.

Dès que les articles ont commencé paraître dans le NY Times, l'équipe juridique de Lilly a commencé à entamer une action judiciaire contre le médecin à l'origine des révélations et de l'Attorney Général et a essayé de récupérer l'information incriminante en utilisant des injonctions obtenues par des tribunaux.
En plus des injonctions contre M. Gottstein et le médecin expert, Lilly a réussi à obtenir d'une cour de New York des injonctions contre les journalistes, les auteurs, les médecins et les sites Web qui font des recommandations médicales sur internet, pour les empêcher de diffuser ou de communiquer n'importe quelle information contenue dans les documents de Lilly.

Dans les litiges antérieurs dans lequel Lilly pouvait maintenir les documents tout à fait confidentiels, cela en à coûter $700 millions à Lilly pour éviter les procès devant les tribunaux pour approximativement 8.000 victimes du Zyprexa (..)

Lien permanent vers l'article complet

http://neuroleptique.sosblog.fr/victimes-b1/Ceci-represente-un-desastre-massif-pour-la-sante-comprenant-au-moins-des-milliers-de-futurs-deces-inevitables-b1-p129.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)